Qu’est-ce que c’est ?

La Télévision Participative du 3ème est un outil au service des habitants et acteurs du territoire pour leur permettre de participer à la vie de leur quartier. Dans un processus de démocratie locale, les participants échangent et dialoguent autour de leurs pratiques sociales, culturelles ou populaires existantes.

Un projet dont le but est de tisser et de renforcer le lien social et culturel, de valoriser la parole des participants en encourageant la citoyenneté par le médium vidéo et les rencontres qui en découlent.

Ce type de média repose sur la participation active des habitants à la réalisation des sujets et aux choix des programmes. Elle leur offre la possibilité de s’exprimer et de créer à partir de sujets liés à leur environnement, mais aussi sur d’autres thématiques plus globales, par la vidéo, en partant de leurs envies ou de leurs préoccupations.

Basée sur la qualification de personnes ressources (salariés et bénévoles), des ateliers d’accompagnement à la réalisation vidéo sont alors mis en œuvre. La production des vidéos repose sur un échange entre professionnels de la vidéo, acteurs associatifs et amateurs.

La télévision soutient et développe la mise en synergie entre les différentes ressources du territoire (habitants, commerçants, associations, écoles…), dans une dynamique de co-construction afin de redonner plus de sens à l’action de proximité.

 

Objectifs

La télé est un moyen de favoriser et de développer

–          La participation des habitants à la vie locale par l’expression individuelle et collective

–          La formation à l’audiovisuel et l’éducation à l’image

–          Le rapprochement entre les habitants et leur lieu de vie

–          L’information en matière de politique, culture, sociale à partir de situations locales

–          La découverte des pratiques sociales existantes et le renforcement en matière de développement local

–          L’expression créative et artistique

Les nouvelles technologies d’information et de communication, ainsi que la démocratisation de

l’audiovisuel, qui repose sur un processus participatif, permettent de :

–          Favoriser et valoriser l’expression des points de vue des habitants sur des sujets liés à leur territoire,

–          par l’expression personnelle et/ou collective

–          Encourager la citoyenneté, la démocratie locale et dynamiser le lien social et culturel

–          Promouvoir le rapprochement entre les générations, les communautés et les différents quartiers du territoire

–          Accompagner et valoriser l’image du territoire au regard des médias traditionnels

Origines du projet

L’évolution des nouvelles technologies d’information et de communication et de leurs outils font apparaître pour certains, une crise de l’information/désinformation et de sa profession. Pour d’autres, cette évolution apparaît comme un outil au service du développement social et de la démocratie locale, dans une optique de changement.

Grâce à la « démocratisation » de l’audiovisuel (les caméras sont moins cher, plus faciles d’utilisation, Internet…), on voit apparaître dans les années 70, une nouvelle forme d’expression et d’information à l’initiative d’associations. D’abord dans le milieu rural pour s’étendre au milieu urbain, la télévision participative est née pour «servir» son territoire.

Oui! Il existe d’autres télévisions participatives en France et en Europe. Une télévision faite par et pour les habitants, c’est ce que la Fédération des Vidéos de Pays et de Quartiers (FVDPQ)  s’attache à défendre et valoriser.